ESE : Anti-jeu, le football peut aussi être éthique

Publié le 08/06/2016

Alors que la compétition de l’Euro 2016 va s’ouvrir vendredi, le Collectif Ethique sur l’étiquette lance une campagne intitulée «Anti-Jeu» dont le sous-titre est «les sponsors laissent les travailleurs sur la touche». En effet, après une enquête de terrain commandée auprès du bureau d’étude indépendant BASIC, le Collectif lance un travail d’interpellation des marques sponsors et des consommateurs de la compétition qui va occuper une grande partie des Français pendant un mois. Pour la Fep-CFDT, c’est notamment une occasion de participer sur le terrain aux actions des Collectifs locaux. Mais, c’est aussi la possibilité pour nous de promouvoir des documents et des idées dans le cadre d’actions pédagogiques de fin d’année dans le cadre des cours d’E.P.S. ou de travaux interdisciplinaires. Alors que les trois sponsors principaux de l’Euro arrachent avec cette compétition des contrats juteux, notre organisation syndicale pense qu’il est essentiel de sensibiliser les élèves au fait qu’en parallèle, ce sont des ouvriers et ouvrières aux salaires nettement inférieurs au minimum qui leur permettrait de vivre dignement qui fabriquent ces vêtements sportifs qui porteront les logos de Nike, d’Adidas et de Puma.
http://www.ethique-sur-etiquette.org/antijeu

aa