COVID-19 : Le service de garde des élèves doit-il accueillir les enfants des personnels de l’école ?

Publié le 24/03/2020 (mis à jour le 03/04/2020)

Non, c’est absolument interdit. Cet accueil concerne les enfants des professionnel.le.s qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire et qui n’ont pas d’autre solution de garde*. Les parents doivent présenter une carte professionnelle de santé (CPS) ou une attestation de l’ARS, ainsi qu’une attestation sur l’honneur qu’ils ne disposent d’aucune solution de garde.

*Sont concernés 

- les personnels des établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé...

- les personnels des établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD...

- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmier.e.s, pharmacien.ne.s, maïeuticiens, sages-femmes, aides-soignant.e.s, transporteur.euse.s sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées...

- les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance (ASE), protection maternelle et infantile (PMI), pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et services de prévention spécialisée ;

- les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Depuis mardi 31 mars 2020, le dispositif d’accueil est étendu à d’autres personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire sur présentation d’une attestation de l’autorité préfectorale et dans la limite des capacités d’accueil. Cela inclut par exemple les personnels des forces de l'ordre.

Voir l'ensemble des questions.