COVID-19 : L’Etat a étendu les possibilités de chômage partiel. Cela va donc devenir possible pour les établissements d’enseignement privés et les organismes de formation ?

Publié le 14/04/2020

Oui, le chômage partiel peut être une possibilité mais encore faut-il que cela soit justifié. Dans l’Enseignement catholique, les employeur.e.s recommandent de maintenir les salaires à l’ensemble des salarié.e.s et la plus grande vigilance quant aux services qui pourraient être en chômage partiel. En effet, une procédure de chômage partiel pourrait être considérée comme incompatible avec une activité générale maintenue par l’établissement. Il en est de même d’ailleurs dans les établissements qui ne sont pas en contrat avec l’Etat (hors contrat ou enseignement dit indépendant) et le secteur de la formation, nombre d’activités étant maintenues à distance.