17 juillet 2017 - La Fep-CFDT a rencontré le ministre de l’Education nationale

Publié le 19/07/2017 à 20H07
La délégation de la Fep-CFDT à la sortie de l’entrevue avec le Ministre.

Nous avons demandé à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de considérer les enseignants du privé et leurs représentants comme des acteurs à part entière du système éducatif. C’était notre message principal. Le Ministre qui souhaite un dialogue social de qualité a promis de ne pas les oublier. Nous jugerons par conséquent aux actes. 

Nous avons également abordé les sujets suivants :

Les dérives (emploi, caractère propre…) engendrées par la non intervention de l’Etat,
 Le manque de liens entre EPSE et ISFEC et le manque de contrôle de l’Administration sur les fonds
     de la formation,
 Le rôle trop imprécis du chef d’établissements vis-à-vis des agents de droit public,
 La nécessaire collaboration entre les ministères de l’Education et de l’Agriculture (passerelles, réformes, PPCR…),
 L’obligation de prendre en compte les conséquences sur l’emploi et les conditions de travail d’éventuelles réformes à venir,
 La pauvreté culturelle en matière de concertation dans les établissements privés,
 L’autonomie de certains établissements qui peut devenir, sans cadre, de l’indépendance,
 Un trop grand nombre d’enseignants précaires dans les établissements sous contrat.