Personnels de droit public : la précarité existe aussi dans l'enseignement.

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Le 7 octobre, journée internationale du travail décent, les syndicats enseignement privé des départements Nord et Pas de Calais ont réuni des collègues en situation de précarité.Des témoignages poignants. Mise en place d'une pétition électronique pour soutenir nos collègues.

 

Ce fut l’occasion de pouvoir exprimer ses difficultés et sortir de l’isolement.

Des témoignages édifiants rendent compte d’une dure réalité : certains découvrent à la rentrée n’avoir que neuf heures, les HSA, quand il y en a, ne sont pas encore payées… comment vivre alors, avec un salaire mensuel avoisinant les 400 euros, à moins de faire des petits boulots ? Malgré tout, la plupart ne se décourage pas et revendique sa volonté de faire carrière dans l’Education Nationale.

Les représentants des maîtres CFDT ont déposé auprès du recteur d’Académie de Lille une motion adressée au ministre de l’Education Nationale.

Une pétition électronique adressée au même ministre est accessible à tous. Elle demande la prise en compte de la précarité des suppléants, ATE et AVS.

Pétition