EMS : FQ

Publié le 05/10/2015 à 17H25
Si je ne suis pas admis à l’issue de l’examen, pourrais-je me représenter ? (5-10-2015) C’est la dernière année pour s’inscrire au concours sous cette formule. L’ouverture d’un nouveau concours de résorption de la précarité a été décidée pour toute la fonction publique. Mais les textes pour l’éducation nationale ne sont pas parus aussi on ne connaît pas encore les conditions d’inscription. Notamment pour savoir si ce nouveau concours sera ouvert aux suppléants sous contrat simple qui ne sont pas des agents de la fonction publique.

 

CONCOURS RESERVE 

Je suis suppléante dans un IME, puis je m’inscrire à cet examen ?
Oui, les suppléants des établissements médico-sociaux qui sont sous contrat simple qui remplissent les conditions peuvent s’inscrire à l’examen.
Je suis suppléant en ITEP depuis septembre 2008, puis je m’inscrire ?
Oui si vous étiez en poste au 31 mars 2011
J’ai fait des suppléances dans l’enseignement catholique avant d’avoir un poste en IME en septembre 2010, est-ce que c’est comptabilisé dans les 4 ans d’enseignement ?
Oui pour comptabiliser les 4 ans, tous les services d’enseignement comptent, ceux sous contrat simple ou sous contrat d’association. Même des services d’enseignement dans l’enseignement public comptent, à condition d’avoir fait au moins 1 an dans l’enseignement privé.
J’ai été embauché en septembre 2010 à l’IME mais j’avais fait des remplacements dans un ITEP entre septembre  2006 et juin 2010, je peux m’inscrire ?
OUI, 
- si vous avez les 4 ans d’enseignement (à la date de clôture des inscriptions) dont 2 années accomplies avant le 31 mars 2011 et accomplies dans les 4 ans précédant ce 31 mars 2011 (entre le 30 mars 2007 et le 31 mars 2011).
- et que vous étiez en poste au 31 mars 2011, alors vous pouvez vous inscrire.
Mon contrat s’est arrêté le 31 janvier 2011 et j’avais cinq ans d’enseignement, est-ce possible de s’inscrire ?
On peut effectivement s’inscrire sans être en poste au moment de l’inscription , la seule dérogation à la date du 31 mars 2011 est entre le 1er janvier et le 31 mars 2011.
Je suis en poste à l’ITEP depuis septembre 2011, pourrais-je passer l’examen quand j’aurai 4 ans d’enseignement ?
Malheureusement non car vous n’étiez pas en poste au 31 mars 2011.
Je travaille à mi-temps, dans ce cas faut-il plus de 4 années d’enseignement ?
Pour les mi-temps, ils sont assimilés à un plein temps. Par contre en dessous d’un mi-temps, les services sont assimilés à des ¾ temps.
Je n’ai pas encore 4 ans d’enseignement, pourrais-je passer l’examen l’an prochain ?
Oui, seulement si vous avez 2 ans d’enseignement  avant le 31 mars 2011 et que vous étiez en poste à cette date. L’examen est ouvert pendant 4 ans.
Jusqu’à quelle date puis je m’inscrire à l’examen ?
Les inscriptions sont ouvertes entre le 10 septembre et le 15 octobre 2015
Il est conseillé de ne pas attendre la dernière limite pour s'inscrire. L'inscription doit être faite dans l'académie de votre résidence administrative.
Y a-t-il des conditions de diplôme pour passer l’examen ?
Aucune diplôme n’est requis, il faut juste présenter une attestation de natation certifiant que vous avez réalisé un parcours d’au moins 50 mètres ainsi qu’une attestation certifiant votre qualification en secourisme  (PSC1 ou niveau supérieur).
Quelles sont les modalités pour passer cet examen ?
Vous devez rédiger un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) de 8 pages maximum puis vous passerez un oral en deux parties, en rapport avec votre dossier.
Y a-t-il une note éliminatoire ?
Les dossiers seront classés par ordre de mérite, un nombre limité de lauréats est prévu chaque année. Un arrêté fixera le nombre de postes de chaque académie.
A quel moment vais-je devenir professeur des écoles ?
Si vous êtes admis après l’oral, vous serez classé stagiaire à la rentrée prochaine pendant un an (équivalent  temps plein) et l’Administration vous accordera un agrément provisoire. Quand cette année de stage sera validée, vous serez professeur des écoles.
Pourrais- je faire mon stage sur mon poste actuel en IME ?
Oui si aucun titulaire n’est nommé sur ce poste. Vous pourrez, à cette même condition, rester sur ce poste à la rentrée scolaire suivante et être maître agréé définitif.
Si je ne suis pas admis à l’issue de l’examen, pourrais-je me représenter ? (5-10-2015)
C’est la dernière année pour s’inscrire au concours sous cette formule. L’ouverture d’un nouveau concours de résorption de la précarité a été décidée pour toute la fonction publique. Mais les textes pour l’éducation nationale ne sont pas parus aussi on ne connaît pas encore les conditions d’inscription. Notamment pour savoir si ce nouveau concours sera ouvert aux suppléants sous contrat simple qui ne sont pas des agents de la fonction publique.
Et si mon année de stage n’est pas validée ?
Vous pourrez sur proposition du jury, être autorisé par le recteur à renouveler votre année de stage et à bénéficier d’un nouvel agrément provisoire pour une durée d’un an.Ceux qui ne sont pas admis à renouveler ou qui ne sont pas validés peuvent ensuite « redevenir» suppléant.

 

SALAIRE DES SUPPLEANTS
Puis je toucher l'ISAE comme mes collègues titulaires de l'IME ?

Oui, le décret prévoit que tous les enseignants des EMS touchent cette indemnité (200€ brut en décembre et en juin chaque année- décret N° 2013-790 du 30 août 2013 et art L351-1 et D351-17 du code de l'éducation)
Je n'ai jamais eu de changement d'échelon, est ce normal ?
Jusqu'ici les suppléants n'étaient pas classés dans une échelle de rémunération contrairement aux collègues du second degré. La Fep-CFDT le réclamait depuis longtemps. A compter du 1er septembre 2015, les suppléants du 1er degré vont bénéficier de l'échelle de rémunération des MA2 maîtres auxiliaires 2ème catégorie) comme dans le second degré. Tous vont passer au 1er échelon à l'indice 321 (au lieu de 310 ou 314) soit 40 € net par mois. Puis ils pourront avoir un avancement en fonction de l'ancienneté (échelon 2 indice 335, échelon 3 indice 351...)

CONDITIONS D'ENSEIGNEMENT POUR LES SUPPLEANTS
J'entends dire qu' à la rentrée 2015-16, il faudra un Master pour enseigner et j'ai une licence ?
Quelque soit le degré d'enseignement, le niveau requis pour enseigner est celui requis pour s'inscrire au concours interne, soit la licence.Il y a parfois confusion car avant 2013, le Master était exigé. Mais le décret sur les professeurs des écoles a été modifié. Vous pouvez donc continuer à enseigner avec une licence. Les nouveaux suppléants peuvent également être embauchés avec ce diplôme ou un diplôme équivalent reconnu par l'éducation nationale. ( Art- R914-57 du code de l'éducation et décret N°90-680 du 1/08/90- Art 17-2 modifié par décret N° 2013-768 du 23 août-art35)