Un collège parisien accueille un abbé qui prône la chasteté pour les LGBT.

Publié le 28/09/2018

Dans le cadre d’un événement organisé par l’église catholique de Paris, du 28 au 30 septembre, un atelier sera proposé dans un établissement privé sur le soutien de l’Eglise aux personnes vivant une attirance homosexuelle.

 

Cette invitation humainement indiscutable le devient quand on apprend que cet atelier sera animé par une personne considérant manifestement que l’homosexualité est une déviance et qu’elle doit être soignée.

De tels propos sont inacceptables et doivent être récusés. Notre organisation s’étonne d’ailleurs que les responsables d’un établissement privé sous contrat en accueillant cette personne les cautionnent.

Serait-ce un manque… de discernement ou, plus grave, un soutien à ce type de thèse répugnante ?