Lutte contre les discriminations : Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre

Publié le 15/10/2013 à 11H15
Depuis 1987, la journée mondiale du refus de la misère permet au grand public d’entendre la parole des plus démunis et de s’engager avec eux pour combattre la misère. Comme chaque année, la CFDT s’associe à cette journée.

Comme chaque année, la CFDT s’associe à cette journée et en 2013 la question centrale sera comment construire « un monde sans discrimination » ce qui fait référence au mot d’ordre lancé par l’ONU «  Ensemble vers un monde sans discrimination, en s’appuyant sur l’expérience et la connaissance des personnes dans la grande pauvreté. »

En effet, un des aspects les plus forts de la violence de la misère est le mépris que subissent trop souvent les personnes en situation de grande précarité et cette extrême violence réduit trop souvent la victime au silence, et finalement personne ne sait qu’il y a eu violence.

Des actions sont possibles lors de cette journée : dans le cadre scolaire, c’est ce que propose le site d’ATD-quart monde avec des dossiers pédagogiques téléchargeables.

Liens : http://www.atd-quartmonde.fr/IMG/pdf/dossier_pe_dagogique6septhigh_quality.pdf
http://www.atd-quartmonde.fr/IMG/pdf/Dossier_Pedagogique_Tapori_2013.pdf

Une pétition est mise en ligne pour que  la discrimination pour cause de pauvreté soit reconnue : www.refuserlamisere.org

Un livre pour mobiliser la société contre les idées reçues sera publié, il recense plus de 80 idées reçues sur la question (Ed. Quart Monde et Ed. l’Atelier) en partenariat avec des syndicats et des associations, préfacé par le Défenseur des Droits

Rappelons à cette occasion : «  là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » ainsi s’exprima Joseph Wresinski,  le 17/10/1987 sur le parvis du Trocadéro.