ESE : UN SALAIRE VITAL POUR LES OUVRIERS DU TEXTILE

Publié le 31/01/2017

"Dans le cadre de la campagne #Antijeu le collectif ESE a interpellé les marques du textile sportif sur leur recherche du moins-disant social dans leurs entreprises de fabrication. C'est ainsi que, dans des conditions ne respectant pas les normes fixées par l'OIT, les ouvrier.e.s fabriquent t-shirts, baskets, jogging avec des revenus inférieurs à 3 % du prix des produits. Ayant interpellé les marques Adidas, Puma et Nike, ayant obtenu des réponses peu convaincantes, le collectif et ses organisations membres ont réalisé ce happening devant la boutique Adidas des Champs Elysées samedi 28 janvier matin à 11 heures".

z

Pour aller plus loin