Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Publié le 25/11/2015

Prenons nos responsabilités ! Mercredi 25 novembre a lieu la journée internationale des Nations unies pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

La CFDT, avec la Confédération syndicale internationale (CSI), réaffirme son engagement dans la lutte contre ces atteintes à la dignité humaine dont est victime près d’une femme sur dix. Selon une enquête du défenseur des droits, publiée en mars 2014, 20% des femmes actives ont subi une situation de harcèlement sexuel au cours de leur carrière. Les organisations syndicales doivent prendre leurs responsabilités sur ce
dossier. La CFDT a fait de la prévention contre les violences sexistes et sexuelles au travail un des axes forts de sa politique en matière de lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

En partenariat avec l’Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT), la Confédération a pour ambition de multiplier les formations en directions des sections afin d’aider les militant.es à intervenir auprès des victimes, à sensibiliser les salarié.es de leur entreprise et à interpeller leur directions pour qu’elles rappellent que ceux qui commettent ces violences
s’exposent à des sanctions.

Les comportements et ambiances sexistes sont, en soi, une forme de violence, et forment un terreau propice au passage à d’autres actes violents. Le code du travail en introduisant la notion de sexisme donne aux organisations syndicales un nouveau levier en vue de lutter contre les violences sexuelles, la CFDT compte bien s’en emparer.