L'Internationale de l'Education

Publié le 27/07/2015
Le Congrès se clôture sur une note   positive
La commercialisation et la privatisation de l’éducation résideront au cœur du programme d’activités de l’Internationale de l’Education de ces quatre prochaines années. C’est ce qu’a conclu l’organisation au terme de ce 7e Congrès mondial couronné de succès, qui s’est déroulé à Ottawa, au Canada. >>>>>

 

                           dernier1

 
Le Congrès accueille le nouveau Bureau exécutif
Le flambeau a été passé le dernier jour du septième Congrès mondial de l’IE, lorsque le nouveau Bureau exécutif a été accueilli officiellement et que les délégué(e)s ont rendu hommage aux membres sortant(e)s. >>>>>

 

   

    dernier2
La CSI témoigne sa solidarité envers les enseignant(e)s
Dans près de 60 pour cent des pays, les travailleurs/euses – dont les enseignant(e)s – se retrouvent privé(e)s de leurs droits fondamentaux du travail, a déclaré Sharan Burrow, la Secrétaire générale de la Confédération Syndicale Internationale (CSI), à l’occasion de son discours prononcé le 26 juillet, lors du 7e Congrès mondial de l’IE, réuni à Ottawa, au Canada. >>>>>

 

  dernier3
Coup de projecteur sur les enjeux syndicaux dans les pays arabes
« La situation des droits syndicaux dans les pays arabes demeure un problème extrêmement préoccupant », a déclaré Patrick Roach de la National Association of Schoolmasters Union of Women Teachers (NASUWT) dans son allocution au Congrès portant sur la Résolution 2.10 : Questions relatives aux pays arabes. >>>>>

 

  dernier4