L'Internationale de l'Education

Publié le 15/06/2015

Le 12 juin, la communauté internationale s'est mobilisée à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants. L’éducation se révèle un outil essentiel pour éradiquer ce fléau. L’Internationale de l’Education et ses partenaires, notamment la Marche mondiale contre le travail des enfants, estiment que tous les efforts doivent être consentis pour garantir que tous les enfants bénéficient d’un enseignement adéquat, sans être contraints au travail.

i 1         

Népal: réouverture des écoles après le séisme dévastateur. Des milliers d’enfants ont repris le chemin de l’école, cinq semaines après le violent séisme qui a secoué le Népal le mois dernier, causant la mort de plus de 8.600 personnes et la destruction de nombreuses écoles à travers le pays. >>>>>

       
i 2    

NON au travail des enfants – OUI à une éducation de qualité! Les estimations les plus récentes suggèrent que, dans le monde, un enfant sur dix entre 5 et 14 ans est touché par le travail des enfants et n’est donc pas scolarisé. En Afrique subsaharienne, où la problématique du travail des enfants est la plus importante, 21% des enfants seraient forcés de travailler. >>>>>

       
i 3    

Les éducateurs/trices chilien(ne)s bénéficient d’un soutien international pour faire entendre leur voix. Le combat en faveur d’une éducation publique de qualité au Chili compte sur un appui international croissant, tandis que les enseignant(e)s et les étudiant(e)s descendent dans la rue pour défendre leurs droits face à une nouvelle réforme.
>>>>>

       
i 4    


Macédoine: le Gouvernement et les éducateurs/trices trouvent un terrain d’entente. Le Ministère de l’Education de la République de Macédoine ainsi que l’organisation représentant les enseignant(e)s macédonien(ne)s sont parvenus à un accord concernant les plans de réforme des établissements scolaires nationaux. >>>>>