L'Internationale de l'Education

Publié le 09/12/2014

Le monde entier se prépare à célébrer la fin de l’année, mais le travail et la lutte menés par les enseignant(e)s aux quatre coins de la planète ne prennent pas fin en fonction d’une date inscrite sur un calendrier.

Nous célébrons au fil des ans des journées particulièrement importantes. L’une d’entre elles est la Journée pour l’élimination de la violence fondée sur le genre, célébrée le 25 novembre. Ni les écoles ni les universités ne sont à l’abri de ce fléau mondial qui touche si injustement les filles et les femmes. Au sein de l’Internationale de l’Education (IE), nous nous sommes donné comme objectif de mettre fin à ce type de violence et avons rejoint le Groupe de travail mondial consacré à la violence fondée sur le genre en milieu scolaire. Nous espérons que notre lutte portera ses fruits le plus rapidement possible.
L’IE a demandé à ses affiliés d’unir leurs forces dans le cadre d’un appel contre l’esclavage infantile, qui touche plus de cinq millions d’enfants dans le monde. Les enfants du monde entier sont malheureusement confrontés quotidiennement à de multiples dangers et autres menaces. Le plus grand péril est probablement la violence exercée contre eux/elles sous la forme du travail forcé, qui les empêche d’accéder à l’éducation et freine leur développement personnel.
Il est important que notre voix soit entendue lorsqu’il s’agit de thèmes de dimension mondiale. L’initiative « Up for school » recueille des signatures en faveur de l’éducation pour tou(te)s (cliquez ici pour signer). De même, en ce qui concerne les objectifs pour le développement post-2015, nous avons l’occasion de nous exprimer à travers une consultation publique lancée par l’UNESCO, concernant le type d’éducation que nous souhaitons pour l’avenir. Nous encourageons nos organisations membres à diffuser cette consultation le plus largement possible.
Plus tôt cette semaine, le Président de la Commission européenne Jean-Claude Junker a annoncé un plan d’envergure pour relancer la croissance dans l’Union européenne. Les éducateurs/trices rassemblé(e)s à Vienne, en Autriche, à la Conférence spéciale du Comité syndical européen de l’éducation, la région européenne de l’IE, ont exhorté les représentant(e)s de la Commission présent(e)s là-bas à garantir que le secteur de l’éducation bénéficie tout particulièrement de ces investissements.
Enfin, nous avons le plaisir de vous annoncer que l’ASCD, l’Association pour la supervision et le développement de curriculum, offre aux dirigeant(e)s syndicaux/ales la possibilité de s’inscrire gratuitement en ligne, donnant accès aux informations intéressantes pour nos affiliés fournies par cette association. Vous pouvez visiter leur site Web en cliquant ici. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.
Vous trouverez toutes les informations récentes concernant l’IE sur notre site Internet à l’adresse www.ie-ei.org, mis à jour quotidiennement. Nous espérons vous y croiser!


1

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes
La violence fondée sur le genre constitue une violation fondamentale des droits humains.
Il s'agit de l'une des pires manifestations de la discrimination fondée sur le genre,
touchant de façon disproportionnelle les filles et les femmes,
qui représentent un obstacle majeur à la réalisation de l'égalité des genres.>>>>>

  2

Appel d’action urgente: agissez contre l'esclavage
des enfants (19 novembre 2014)

Plus de 5 millions d'enfants dans le monde sont obligés
de travailler comme esclaves, avec des journées de travail atteignant
18 heures par jour. Ils sont privés de tous
les droits humains fondamentaux, y compris leur droit à l'éducation.  >>>>>

3

Le public invité à participer à la formulation des futures
politiques mondiales de l’éducation

Avec cette nouvelle initiative, le grand public se voit offrir
l’occasion d’alimenter le débat relatif à l’agenda mondial de l’éducation
pour l’après 2015, et de contribuer à définir le processus de suivi
du prochain cadre de développement.
>>>>>

 4

L'avenir de la profession enseignante au cœur des débats à Vienne
Alors que plus tôt dans la journée, Jean-Claude Junker,
Président de la Commission européenne, annonçait à Bruxelles
la mise en œuvre d'un solide programme destiné à relancer la croissance
au sein de l'Union européenne, les éducateurs/trices rassemblé(e)s à Vienne
ont exhorté les représentant(e)s de la Commission présent(e)s en Autriche
à s'assurer que ces investissements profiteraient avant tout au secteur de l'éducation.>>>>>