L'Internationale de l'Education

Publié le 30/01/2014

La Fep, membre de l’International de l’Education porte à la connaissance de tous lerapport mondial : Priorité mondiale aux enseignant(e)s de qualité.

Rapport mondial de suivi :

Priorité mondiale aux enseignant(e)s de qualité

internat

 

Le manque de financement dans l’éducation a des répercussions sur la pénurie mondiale d’enseignant(e)s, d’après le dernier Rapport mondial de suivi sur l’Education pour Tous (RMS), 1,6 million d’enseignant(e)s supplémentaires étant toujours nécessaires si l’on souhaite réaliser l’enseignement primaire universel d’ici 2015.

Ce chiffre est plus important encore lorsqu’il s’agit du premier cycle de l’enseignement secondaire, souligne le RMS, une source de références publiée chaque année par l’UNESCO afin de suivre les progrès vers l’Education pour Tous.

Le RMS 2013-2014 Enseigner et apprendre : atteindre la qualité pourtous, lancé aujourd’hui à Addis-Abeba en Ethiopie, a choisi d’accorder délibérément la priorité aux enseignant(e)s et d’examiner dans quelle mesure les politiques visant à assurer leur encadrement professionnel ont été mises en œuvre par les gouvernements nationaux.

Après des recherches approfondies, le rapport conclut que de nombreux gouvernements à travers le monde ont failli à leur responsabilité de base d’assurer que des systèmes publics d’éducation de qualité soient mis en place et d’apporter des conditions de vie et de travail adéquates et du soutien aux enseignant(e)s.
L’insuffisance des ressources nationales investies et la baisse constante de l’aide au développement observées depuis le ralentissement de l’économie mondiale sont à l’origine d’une crise mondiale de l’apprentissage. « Si la baisse du pourcentage d’enfants non scolarisés observée entre 1999 et 2008 s’était maintenue, nous aurions pu espérer réaliser l’enseignement primaire universel à l’horizon 2015 », note le RMS.

Des enseignant(e)s de qualité sont un élément clé dans l’amélioration des résultats d’apprentissage pour les enfants à l’école et la réduction des taux d’enfants non scolarisés. Sans attirer, former et retenir suffisamment d’enseignant(e)s de qualité, la crise de l’apprentissage durera pour de nombreuses générations et touchera les désavantagés le plus durement, avertit le rapport.

Néanmoins, seuls deux pour cent du budget mondial de l’aide à l’éducation ont été consacrés aux programmes de formation initiale et continue des enseignant(e)s entre 2008 et 2011. En conséquence, la plupart des pays les plus défavorisés n’ont pas bénéficié de l’aide financière dont ils ont besoin pour assurer la formation, le recrutement et la rétention d’enseignant(e)s qualifié(e)s.

Les plans d’éducation nationaux doivent inclure un engagement explicite à assurer que des enseignant(e)s de qualité atteignent les apprenant(e)s qui en ont le plus besoin, déclare le RMS. Ils doivent également permettre aux enseignant(e)s et leurs syndicats de participer à l’élaboration et au contrôle de politiques enseignantes complètes, car ils possèdent un aperçu unique sur la réalité de la salle de classe.

« Comme le montre le RMS, un système d’éducation ne peut être qu’aussi bon que ses enseignantes et enseignants », explique le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen. « De nouveaux objectifs après 2015 doit assurer que chaque enfant fréquente l’école, qu’il ait cours auprès d’un enseignant de qualité et bien soutenu, et qu’il apprenne au sein d’institutions d’éducation sures avec des infrastructures, des équipements et des ressources appropriées. »
« Le RMS offre une preuve forte que les enseignantes et enseignants constituent la plus importante ressource éducative et un facteur déterminant majeur de qualité », indique le Secrétaire général adjoint de l’IE David Edwards. « Il s’agit de l’un des messages clés que l’IE fait passer au travers de l’initiative mondiale Uni(e)s pour une éducation de qualité, afin de conscientiser sur le rôle majeur qu’une éducation de qualité joue dans le développement de l’individu et de la société. »

Pour lire la déclaration de l’IE sur le RMS 2013-14, veuillez cliquer ici.

Regardez ici, ou ci-dessous, la vidéo (en anglais) du Coordinateur senior de l’IE pour l’Education et l’Emploi Dennis Sinyolo mettant l’accent sur le bon accueil fait par l’IE au RMS 2013-14 et soulignant le besoin d’avoir des enseignant(e)s de qualité afin de réaliser une éducation de qualité pour tou(te)s.



Cliquez
ici
.