Bulletin de l'Internationale de l'Education

Publié le 17/10/2016
Le 17 octobre, la communauté internationale se mobilise à l’occasion de la Journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté. La pauvreté reste l’un des principaux obstacles à l’éducation de qualité - songeons par exemple au travail des enfants. Il incombe aux gouvernements de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éradiquer la pauvreté, pour le bien de l’humanité entière ! 

E1

Allemagne: un syndicat d’enseignants plaide en faveur de l’inclusion dans les politiques et systèmes scolaires. 
A l’occasion de son congrès national autour du slogan «Un pour tous – Une école inclusive en faveur de la démocratie», le syndicat de l’éducation allemand Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft s’est tout particulièrement penché sur la relation qui unit intégration et démocratie. >>>>

E2

Pologne: le projet de réforme de l’éducation du gouvernement est néfaste, dénoncent les éducateurs/trices polonais(e)s.
 
Les syndicalistes du secteur de l’éducation ont défilé vent debout lors de la manifestation organisée pour lutter contre la réforme de l’éducation qui, préviennent-ils, conduira inévitablement à des licenciements massifs d’éducateurs/trices, et portera un coup dur à la qualité de l’éducation. >>>>>  

E3

Irlande: un syndicat lance une charte afin de lutter contre la précarisation de l’enseignement. L’Irish Federation of University Teachers vient de lancer une charte relative aux travailleurs/euses occasionnel(le)s de l’Université de Cork, proposant un code de bonnes pratiques à l’intention de ses membres, afin de les inciter à soutenir et à défendre les travailleurs/euses occasionnel(le)s et précaires de l’université. >>>>>   

E4

Le temps est venu de renforcer l’action syndicale mondiale. L’Université syndicale mondiale invite les syndicalistes du monde entier à s’inscrire à son programme ENGAGE en vue de renforcer la capacité intellectuelle et stratégique des travailleurs/euses de leurs organisations. >>>>>