Réforme de la formation professionnelle : un réel big bang !

Publié le 09/03/2018

Le Gouvernement a annoncé des mesures qui vont redessiner et bouleverser le secteur de la formation professionnelle. Cette réforme impactera nécessairement nos structures (Opca, Fongecif, Opacif, etc…). Les six mille emplois actuels de ces secteurs sont concernés. Que deviendront-ils demain ?
Vous trouverez une affichette en telechargement ci-dessous.

 

COMMUNIQUÉ FEP

La ministre du Travail, dans ses annonces concernant la future loi sur la formation professionnelle, a indiqué que la collecte des fonds actuellement opérée par les Opca sera confiée aux Urssaf et que les Opca deviendront des « opérateurs de compétences », leurs missions étant recentrées sur des prestations d’appui conseil aux branches professionnelles.

Avec une restructuration des Opca par filière, une diminution drastique de ces structures aura lieu, les deux collecteurs interprofessionnels où se concentrent le plus grand nombre de salariés pouvant même être menacés.

La Fédération de la Formation et de l’Enseignement Privés Fep-CFDT et le Syndicat National de la Formation (Synafor) constatent que cette mesure, si elle était appliquée, n’était pas contenue dans l’accord conclu entre les partenaires sociaux très récemment.

Plus grave encore, la Fep et le Synafor-CFDT craignent que cette mesure n’ait pas été pesée en termes de conséquences pour les salariés des Opca. La transformation d’un métier s’anticipe et s’accompagne dans la durée. Cela nécessite des moyens, notamment… en formation.

Si tout cela n’a pas été pensé, il faut donc s’attendre à la suppression de nombre d’emplois dans les Opca. Ce que ni la Fep ni le Synafor ne peuvent accepter. C’est la raison pour laquelle ils vont demander à rencontrer la ministre du Travail afin d’exiger des garanties pour éviter le pire. 

Tract Opca Fongecif FEP Cliquez ici pour télécharger l'affichette