Mobilisation le 31 mai 2016 pour la réforme du collège

Publié le 23/05/2016

Education nationale 


Dès le mois de mars 2015, la Fep-CFDT indiquait que la réforme du collège ne pourrait se mettre en place sans le concours des personnels, enseignants et chefs d’établissement. Et pour être acceptée, sa mise en œuvre, précisait-elle, ne devait avoir aucun effet sur l’Emploi. Trois autres conditions devaient être réunies :

  • la mise en place d’un espace de concertation afin que tous les enseignants puissent être acteurs et peser sur les décisions à prendre,
  • un soutien, un accompagnement et la formation des équipes,
  • la préservation de bonnes conditions de travail.

La Fep-CFDT, seule ou en intersyndicale, a martelé ces exigences tout en prenant soin de ne pas être assimilée aux détracteurs de la réforme. Elle a interpellé le Ministère, les rectorats, l’enseignement privé, invité les enseignants à se manifester et elle constate que son action a permis des évolutions positives. Mais hélas, tel n’est pas le cas partout sur le territoire.

Pour ces raisons mais également parce qu’il sera nécessaire de rester très vigilant lorsque la réforme sera effective, la Fep-CFDT a décidé de faire du 31 mai une journée de mobilisation au sein des académies. Elle rappellera lors de cette journée ce qu’elle souhaite et ce qu’elle exige.

La forme de la mobilisation pourra être très variable selon la réalité des académies. La fédération organisera ce jour-là une conférence de presse pour présenter les initiatives prises localement.  

Un préavis de grève est déposé par la Fep-CFDT

 

ddd