COMMUNIQUE DE PRESSE : ACTION PRECARITE DU 13 AU 18 OCTOBRE 2014

Publié le 14/10/2014

En janvier 2014, notre organisation a lancé une action d’envergure en faveur des suppléants du premier degré et des délégués auxiliaires du second degré.

Action précarité du 13 au 18 octobre

En janvier 2014, notre organisation a lancé une action d’envergure en faveur des suppléants du premier degré et des délégués auxiliaires du second degré.
La mobilisation, depuis, se poursuit.
L’accent a été mis, dès le début de l’action, sur l’inégalité de traitement entre les « précaires » de l’enseignement privé et ceux de l’enseignement public (213 euros de moins par exemple pour un délégué auxiliaire « débutant »).
Une pétition a recueilli  6000 signatures en quelques semaines.
Nous avons obtenu gain de cause sur l’obtention d’une échelle indiciaire pour les suppléants.
Mais le compte n’y est pas !

Cette semaine du 13 au 18 octobre la mobilisation se poursuit par des rassemblements de « précaires »,  des réunions d’information, des motions portées à l’Administration.

Nous dénonçons à nouveau. Le nombre trop important de précaires : le statut de contractuel remplaçant n’existe pas dans le privé.

- Une évolution de carrière quasiment inexistante.
- Un nombre insuffisant de places aux concours réservés

Des salaires indécents : l’État a recours, pour les plus mal lotis d’entre nous et malgré l’obligation de posséder une licence,  à la mise en place d’une indemnité différentielle pour atteindre le Smic.
Des salaires loin d’être équitables : 200 € d’écart entre un délégué auxiliaire du privé et un remplaçant du public.
La Fep-CFDT exige la mise en place d’une véritable politique de résorption de la précarité.
Nb : Le 15 Octobre, des actions se dérouleront notamment à Lille, Rouen et dans d’autres régions, un communiqué vendredi 17 octobre fera le point des actions réalisées.

 

Pour en savoir plus

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS