La refondation du métier d'enseignants

Publié le 01/03/2014 (mis à jour le 03/03/2014)

De 1995 à 2012, neuf ministres de l’Education nationale se sont succédé, chacun engageant des réformes qui ont transformé les missions des enseignants sans que le cadre statutaire et la définition du métier soient rediscutés. Il en temps de s’atteler à la refondation du métier d’enseignant.

Les élèves  sont d’une grande diversité culturelle, ils ont moins d’appétence pour des études déconnectées de la vie et éprouvent souvent des difficultés de concentration sur la durée. Nos salles de classe ne semblent plus adaptées à ce nouveau public. Quant aux parents, ils réclament des enseignants sachant faire preuve d’autorité tout en couvrant l’absentéisme de leur progéniture. Les paradoxes sont souvent nombreux. Les enseignants doivent intéresser leurs enfants qui ne se passionnent plus pour rien, ils doivent innover dans leur pratique mais sans trop changer l’école afin que les parents puissent conserver leurs repères, la question de l’abandon du système de notation en est un exemple parmi

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS