Il n’appartient pas aux ISFEC de modifier le contrat des enseignants stagiaires !

Publié le 04/06/2020

Les lauréats des concours externes (Cafep et concours de recrutement des professeurs des écoles) suivent une formation organisée par un établissement d’enseignement supérieur et bénéficient d’un contrat avec l’Etat pour un demi-service.

Certains Isfec, au motif que leur formation était achevée, ont demandé aux stagiaires de rejoindre, à temps plein, leur établissement de rattachement afin d’augmenter le nombre de professeur en présentiel.

Cette pratique a été dénoncée par les syndicats de la Fep.

Le ministère vient de leur donner raison en communiquant une réponse sans équivoque :

« Selon les termes de la circulaire n° 2019-036 du 11-4-2019 relative aux lauréats des concours de recrutement des maîtres des établissements d'enseignement privés des premier et second degrés sous contrat, dans le 1er degré, les stagiaires, lauréats du concours externe, n’effectuent qu’un demi-service d'enseignement.

Aucune disposition n’ayant été prise pour modifier les modalités de stage, celles-ci demeurent donc inchangées. Les stagiaires doivent donc bien assurer un demi-service d’enseignement jusqu’à la fin de leur stage et il ne peut pas leur être proposé, dans le cadre de leur stage en tant que lauréat de concours, sur la base du volontariat ou non, de missions d’enseignement au-delà de leurs obligations réglementaires de service devant élèves. »