Enseignement supérieur: Fesic : vers une nouvelle classification

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Comme nous le mentionnions dans un article de mai dernier, la grille de classification annexée à la convention collective nationale (CCN) de la Fesic n'a pas évolué depuis une bonne quinzaine d'années, le collège employeur ayant refusé jusqu'à présent de s'y pencher.

 

 

 Il en va différemment depuis 2009, la décision a été prise en commission paritaire nationale (CPN) d’ouvrir cet important chantier.

 Après avoir posé les principes de base, l’élaboration d’un projet de grille et la rédaction d’un projet d’accord «martyr» ont été confiées à un groupe de travail composé de membres de la CPN. Ce groupe avait pour objectif

- de jeter les premiers jalons de ce chantier difficile et de longue haleine,

- d’alimenter la réflexion de la CPN plénière,

- de lui soumettre une base de négociation pour que cette dernière puisse débuter en juillet.

Un vrai défi sachant la difficulté du placement dans la grille des différentes catégories d’enseignants notamment puisque les critères classants n’étaient pas toujours transposables.


Autre enjeu, celui d’intégrer dans la nouvelle grille, les chargés d’enseignement  «non permanents» conformément à la volonté de la fep-CFDT et de la CGT.


(L’une des conditions de notre adhésion à la CCN en 2008 était la prise en compte des chargés d’enseignement).
Autre enjeu fort celui sur les différents contrats et plus particulièrement le contrat de travail intermittent à durée indéterminée(CDII).


Seront à définir les modalités que devront suivre les écoles pour la mise en oeuvre de la nouvelle classification et le reclassement des salariés, essentiel pour éviter des interprétations et des disparités dans l’application selon les écoles. 


Autre enjeu important, celui de la mise en cohérence de la grille des minima salariaux au regard de la future grille de classification en espérant que la négociation annuelle obligatoire (NAO) 2011 puisse se faire sur de nouvelles bases.