Organismes de formation : Carence d'effectifs dans les CFA multi-métiers pour les niveaux IV et V

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Organismes de formation : Carence d'effectifs dans les CFA multi-métiers pour les niveaux IV et V

Parallèlement à la chute inquiétante des effectifs, les employeurs de l’artisanat se plaignent de ne pas trouver des apprentis dignes de leur succession. Comment assurer la relève ?

La crise de 2008, le contexte économique, le désengagement des pouvoirs publics face à leurs responsabilités n’ont-ils pas favorisé la fracture entre deux mondes qui appartiennent au même système mais qui ont peur l’un de l’autre : apprenti et employeur ?

  • Comment valoriser, dans ce contexte, la place qui  peut s’offrir au jeune sur l’échiquier économique ?
  • Comment rassurer les employeurs qui ont peur de devoir se substituer au socle commun du collège non acquis, aux parents dépassés, aux éducateurs déchus de leurs moyens ?

Dans dix ans, 40% des chefs d’entreprises artisanales partiront à la retraite laissant un vide dans le tissu économique faute de relève.

Nous, les acteurs de la formation, trait d’union entre ces deux mondes, devons  rassurer cette jeunesse en errance et redonner confiance aux employeurs.

Ces deux mondes ont besoin l’un de l’autre pour construire l’avenir.

La croissance économique pourrait se conjuguer avec l’épanouissement d’une jeunesse qui lance un appel au secours.