Second degré : Nouvelles missions pour les documentalistes

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Un projet de circulaire redéfinit les missions des documentalistes : la progression des usages du numérique lui confère un rôle nouveau, il contribue à l'acquisition par les élèves des compétences relatives à la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication, en clair, le documentaliste est chargé de préparer les élèves au B2i.

Un projet de circulaire redéfinit les missions des documentalistes : la progression des usages du numérique lui confère un rôle nouveau, il contribue à l'acquisition par les élèves des compétences relatives à la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication, en clair, le documentaliste est chargé de préparer les élèves au B2i.

 Ainsi promu expert en ressources numériques il doit siéger au conseil pédagogique et définir la politique documentaire de l'établissement... une application qui sera particulièrement difficile dans l’Enseignement privé ! On assiste à une multiplication de ses tâches et un décentrage de ses missions, la maîtrise de l'informatique devient centrale.

La méthode utilisée, désormais classique, d'une fausse concertation n'a fait que provoquer une levée de boucliers.

Qu'adviendra-t-il de ce projet ? Le Sgen-CFDT a demandé un groupe de travail et a déposé des propositions d'amendements, mais aucune décision n'a encore été prise par le ministère de l’Education.

La Fep tient à votre disposition les textes et espère vos réactions.