Premier et Second degrés : Mouvement de l'emploi

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Malgré les vives inquiétudes dues à la réduction massive de postes, le pire a été évité. Les équipes syndicales se demandent comment elles vont pouvoir faire face, à l'avenir, à la poursuite de cette politique si elle devait être maintenue.

Second degré

Les plus touchées sont les disciplines des lycées technologiques et professionnels ; les dossiers concernant les pertes de contrat non résolues sont en augmentation.

Soixante dix lauréats des concours, toutes matières confondues, ont dû quitter leur académie d’origine. Aux difficultés du débutant s’ajouteront celles du déplacement et de l’éloignement familial.

Le nombre de licenciement de stagiaires à l’issue de leur première année de stage est élevé.

La Fep entreprendra les actions nécessaires pour que les dispositions réglementaires concernant les conditions de stage et l’accueil de stagiaires soient respectées.

Premier degré

Pour limiter les dégâts, de nombreuses solutions en interne ont été trouvées : utilisation de postes protégés, services partagés sur plusieurs classes, voire nomination sur des postes incomplets, ce qui conduit les stagiaires à prolonger leur année de stage au delà de l’année scolaire.

Pour les suppléants ayant plusieurs années d’expérience, c’est l’accès au CDI qui se trouve mis en cause.