Organisation du Diplôme National du Brevet : Session 2013

Publié le 04/12/2012 à 14H15
La modification concerne les épreuves de l'examen pour tenir compte de la mise en oeuvre des nouveaux programmes du pôle Lettres en troisième à la rentrée 2012.

 

En mathématiques, passage de trois parties à une série de six à dix exercices sur des parties différentes du programme, dont une consistant en une tâche «non guidée», ce qui correspond à «une tâche complexe» au niveau des compétences.

En histoire-géographie et éducation civique, il n’y a plus de choix entre histoire et géographie, mais une partie pour chaque discipline. Le paragraphe argumenté est remplacé par un «travail d’écriture longue». Dans chacune des parties, le travail portera sur un seul document, pas de croisement. Il ne s’agit plus seulement de prélever des informations mais d’une analyse.

En français, l’analyse du texte n’est plus guidée ni formatée par les questions. La longueur de la dictée est précisée (six cents à huit cents signes). Une dictée aménagée est créée pour les candidats présentant un handicap. Pour la rédaction, choix entre deux sujets.

La transformation du contrôle continu en EPS en CCF est une possibilité encore à l’étude.

Des modifications essentiellement disciplinaires qui tendent à prendre en compte les compétences mais… l’ambivalence de ce diplôme reste entière. Il est nécessaire de réfléchir sereinement à un DNB rénové et cohérent.