Concours

Publié le 04/12/2012 à 14H15
Le Cles2 (Certificat de Compétences en Langues de l'Enseignement Supérieur2) ne sera plus exigé pour les étudiants titulaires d'un master attestant de la validation de crédits dans une langue étrangère.

 

 En effet, selon les dispositions de l'article 6 de l'arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme du master, 'le diplôme de master ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser une langue vivante étrangère. Les parcours types de formation comprennent des enseignements permettant aux étudiants d'acquérir cette aptitude '.

Ainsi, dès lors que les candidats, titulaires d'un master, présentent un relevé de notes qui atteste de la validation de crédits dans une langue vivante étrangère, ils n'ont pas à justifier du CLES2.
Toutefois, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • ce Master doit être constitué d'ECTS de langues vivantes (il ne peut s'agir d'un enseignement optionnel ou en auditorat libre non évalué ou alors, dans ce cas, il faudra demander à valider une certification CLES2 ou équivalent) ;
  • ces ECTS de langue vivante obtenus devront figurer explicitement sur le relevé de notes de Master délivré à l'issue du cycle ;
  • ces ECTS de langue vivante ne devront pas avoir été obtenus par compensation, mention qui doit être précisée sur le diplôme de Master.