Une réforme du baccalauréat pour réformer le lycée ?

Publié le 21/02/2018

Le baccalauréat dans sa forme actuelle ne correspondait plus du tout à ses objectifs historiques. Il était donc nécessaire de le réformer.

OUI, MAIS…

 

 

À la façon du ministre de l’Éducation nationale ?

 

La réforme du bac doit avoir, pour le ministre, la vertu de transformer le lycée pour qu’il devienne réellement « un tremplin pour la réussite ».
Nous partageons cet objectif, une réforme du lycée devant avoir pour effet de réduire les inégalités sociales en conduisant les élèves vers l’enseignement supérieur ou en leur offrant une qualification permettant une insertion professionnelle.

Ce qui est annoncé permettra-t-il d’atteindre cet objectif ?

 

Nous aimerions le croire mais nous en doutons car les annonces effectuées souffrent, pour le moment, d’un manque de ligne claire pour le bac et le lycée :

► Quid de la voie professionnelle dont on nous dit qu’elle sera traitée plus tard ?

► La modularité annoncée avec insistance ces derniers mois est oubliée.

► Les combinaisons de disciplines de spécialités bien choisies pourraient créer des classes « d’excellence » à terme.

► Le passage de trois à deux disciplines de spécialités de première à terminale risque de générer de la concurrence entre disciplines au détriment d’une aide à l’orientation objective pour les jeunes

► Les épreuves ponctuelles n’ont que peu de rapport avec du contrôle continu et vont alourdir fortement la charge de travail des enseignants.

► Rien n’a été dit encore concernant l’accompagnement des personnels pour les impliquer dans la mise en œuvre de la réforme : concertation ? formation ? accompagnement des équipes ? revalorisation ?

► Les dotations futures restent une énigme. Or, des craintes s’expriment déjà concernant l’Emploi, en particulier dans les disciplines scientifiques. Des pertes d’heures seraient inacceptables pour notre organisation. Elle ne veut même pas y songer ! 

Le ministre va devoir préciser et rassurer !

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS