Le 31 mai 2016 Journée nationale de mobilisation

Publié le 17/05/2016

Mise en œuvre de la réforme du collège. Restons vigilants.

La Fep est certaine de la nécessité de réformer le collège et elle soutient la réforme sous certaines conditions qu’elle a précisées dès mars 2015.  

- La réforme ne peut engendrer de pertes emploi,

- Les enseignants doivent être acteurs de la mise en place de la réforme et disposer d’un lieu de réflexion et d’échange (l’instance de concertation),

- Les personnels (y compris les chefs d’établissement) doivent être soutenus, accompagnés et formés,

- Il ne doit pas y avoir d’effet sur les conditions de travail.

Ces conditions nécessaires, nous les avons affichées, nous les avons communiquées, nous les avons exprimées à maintes reprises. Nous avons été entendus mais partiellement. Nous allons donc poursuivre notre action en lui donnant de l’écho, notamment autour du 31 mai. Pour cette journée diverses actions pourront être mises en place mais déjà un préavis de grève va être déposé au niveau national.

Lire le courrier envoyé aux chefs d’établissements.