Newsletter n° 18 bis

Publié le 08/10/2013 à 22H25
Mobilisation réussie. Mercredi 17 avril, plus de 250 délégués et militants CFDT de l’enseignement agricole privé ont manifesté en soirée contre la charge scandaleuse de leurs obligations de service. Fait nouveau : plus de vingt foyers de rassemblement dans presque toutes les régions.


17 avril : nuit de colère

Le Ministre recevra de nouveau la Fep-CFDT

Mobilisation réussie. Mercredi 17 avril, plus de 250 délégués et militants CFDT de l’enseignement agricole privé ont manifesté en soirée contre la charge scandaleuse de leurs obligations de service. Fait nouveau : plus de vingt foyers de rassemblement dans presque toutes les régions.
La revendication portée par la Fep avait été présentée au ministre de l’Agriculture, le 13 février, lors de la remise de 2200 pétitions ; il avait alors ordonné à son administration d’ouvrir le dossier de l’amélioration des conditions de travail.
Mais ce 17 avril, la réponse de la conseillère du ministre, qui a reçu la Fep pendant près de deux heures, tenait en deux phrases : « Un protocole a été signé entre le ministère, le Cneap et l’Unrep (…) ; Il y a ce soir un engagement à contrôler ce qui se passe dans l’enseignement privé (…) ». En d’autres mots : circulez, y’a rien à voir !
Loin de calmer la colère des enseignants, cette réponse laconique la décuple. L’Administration refuse de voir la situation en face et ne propose que du vent. En effet, comment contrôler le respect des obligations de service en l’absence de règles de calcul claires et intangibles ? Comment l’Administration peut-elle d’un côté refuser de préciser ces critères (comme le demande la Fep) et d’un autre prétendre exercer la moindre autorité sur leur application ? Rappelons avec force cette évidence : les enseignants sont des agents de droit public que l’État, leur employeur, doit traiter dans l’équité avec les enseignants du Public comme le fait, bien sûr, l’Éducation nationale.
Le combat a commencé le 17 avril. Trop souvent le Grand Ouest se sentait un peu seul dans ce type d’action. Mais ce mercredi, on s’est mobilisé partout en France : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Centre, Franche Comté, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Basse-Normandie, Paca, Pays-de-la Loire, Picardie, Rhône Alpes. De nombreuses DRAAF ont été occupées dans plusieurs régions avec, même, une expulsion par les forces de l’ordre à Marseille !
Première avancée : le ministre Stéphane Le Foll s’est engagé à recevoir de nouveau la Fep-CFDT après cette soirée agitée.
Merci à tous ceux qui se sont mobilisés, parcourant parfois près de 600 kms. Merci à ceux qui pacifiquement et fermement ont occupé des DRAAF tardivement. L’exaspération des enseignants de l’agricole s’est exprimée le 17 avril mais elle n’est pas prête de se calmer ! Nous espérons que le ministre aura reçu des DRAAF l’écho de toutes ces colères. À défaut, nous lui offrons cette Newsletter avec les photos et les comptes-rendus des manifestations.
Le combat continue. Beaucoup d’enseignants souffrent d’obligations de service insupportables. Le ministre, son Administration et les Chefs d’établissements auraient tort de sous-estimer les dégâts personnels et professionnels que de telles situations provoquent. Ils auraient tort de croire que le 17 avril ne fut qu’un feu de paille. La Fep fait de cette revendication un impératif. D’autres actions suivront. Et ensemble nous gagnerons.

 Pierre Houssais et Jean-François Bouvrot
Pour ne pas avoir de problème avec les liens de la Newsletter, voir à la fin.

 A la une
Obligations de service : aucune avancée à ce jour

Un compte rendu de l’audience avec la conseillère du ministre qui veut bien contrôler sans donner les règles du jeu. De qui se moque t-on ? Nos revendications sont justes et nous les ferons aboutir par notre extrême détermination renforcée  par la mobilisation de tous ceux qui en région ont seulement rencontré les DRAAF mais se sont installés plusieurs heures… avant parfois d’être éjectés.

En 1 clic ?  Négociations de la soirée du 17 avril
En 1 clic
?  Le diaporama des actions régionales du 17 avril

Mobilisations régionales en quelques photos

Mobilisation générale du 17 avril 2013 "Les OS, ça suffit !"


L’AQUITAINE

organise le blocus de la DRAAF !

AGRICOLE1

L’AUVERGNE
Ne va pas se laisser impressionner par un cordon de chantier !
Les auvergnats en ont connu d’autres avec Gergovie

AGRICOLE2

 En LANGUEDOC-ROUSSILLON,
pas question de se faire servir le « Discours formaté » de la DGER : " nous vérifierons les annexes 2 dans la mesure de nos possibilités qui sont réduites : aucun logiciel adapté et manque de personnels."

AGRICOLE3

Même les NORMANDS sont exaspérés des tergiversations
du ministère et Draaf

AGRICOLE4
Fidèles à leurs habitudes les tribus BRETONNES restent irréductibles et ne se laissent pas enfumer par l’administration !
 AGRICOLE5AGRICOLE6

La permanence électorale
du fief du ministre prise d’assaut !

AGRICOLE7

Quand les  lyons» de RHÔNE-ALPES sortent leurs griffes

AGRICOLE10

En PAYS DE LOIRE, la ténacité à l’œuvre : «vous devez appeler au ministère, ça doit bouger !»

En PACA…
« yapaka toucher à nos SCA » !

 8B

AGRICOLE9

Ce que le Ministre sait ou ne sait pas …

-          Il sait qu’il a reçu 2200 pétitions et qu’un stock est en réserve
-          Il ne sait pas que le nombre d’adhérents de la Fep est encore en progression
-          Il ne sait pas que 30% des agents de droit public de l’agricole sont syndiqués à la Fep

Rappel

Avenir de l'enseignement agricole : En 1 clic   Ton avis sur les questions du 24 au 25 avril
Hors Classe promotion 2013 :
En 1 clic   Fiche de suivi Hors Classe Mai 2013
Notation administrative :
En 1 clic   Fiche de suivi 2013
Mouvement de l’emploi :
En 1 clic   Fiche Emploi Fep-CFDT

 Infos permanentes 

Les thèmes pour tous
Grilles de salaire droit public
Grilles de salaire droit privé
Responsables du secteur agri
Retrouvez les Newsletter agr
Adhérer à la Fep
Les thèmes avec le code adhérent
L'information aux délégués

Notes de service Maaf

Ton avis sur les actions du 17 avril et tes bonnes idées sur les actions
de demain

Pour ne pas avoir de problème avec les liens de la Newsletter

En 1 clic  La rubrique en noir indique un lien accessible aux non-adhérents ;
En 1 clic 
Alors que celle en bleu indique un lien pour les seuls adhérents.
Si vous êtes adhérent, avant de cliquer sur le premier lien, vous pouvez ouvrir votre  espace adhérent Fep-CFDT sur le site de la Fep http://www.fep.cfdt.fr : notez votre identifiant (1 chiffre + 1 lettre + 2 chiffres sur ta carte d’adhérent) puis le mot de passe « eolienne » ; puis cliquez sur «connexion». Ne refermez pas votre espace adhérent pendant toute la lecture de la NL afin que tous les liens réservés aux adhérents s’ouvrent par un simple clic.
Si vous n'êtes pas encore adhérent et que cette Newsletter des adhérents de la Fep-CFDT t’est transmise par un délégué - n’hésitez pas à nous rejoindre. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et vous recevrez un bulletin d’adhésion.
En 1 clic
? Adhérer à la Fep