Prise en charge de la perte d’autonomie : les retraités réfléchissent…

Publié le 10/04/2013 à 16H10
Le système français de prise en charge de la perte d’autonomie qui repose sur une part de solidarité est complexe, insuffisamment fondé sur les besoins réels. Les restes à charge sont trop importants et la prévention pas assez organisée.

Il faut apporter des réponses aux difficultés liées au vieillissement, avec une approche systémique permettant à chacun de conserver la maîtrise de sa vie sans que les décisions soient imposées par l’environnement social ou familial.

Pour en savoir plus, merci de lire le PDF

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS