Négociations Agirc-Arrco : Sauver les régimes de retraite complémentaire

Publié le 27/06/2015

La dernière séance de négociation pour sauver les régimes de retraite complémentaire s’est tenue le 22 juin. Il  devait s’agir de la dernière réunion, mais suite à l’attitude de la partie patronale, les discussions se prolongeront à l’automne.

Bien que des avancées ont été constatées (comme l’abandon de la mesure visant à réduire les droits à la retraite des personnes au chômage), la proposition patronale reste inacceptable en l’état. Les employeurs maintiennent l’abattement temporaire dégressif dans l’objectif de contraindre les salariés à décaler l’âge effectif de départ à la retraite, avec des taux qui demeurent excessifs (30% la 1ère année de liquidation ― quel que soit l’âge de la retraite : 60, 61 ou 62 ans ―, puis 20% la 2ème, enfin 10% la 3ème ), même si cet abattement ne se ferait plus que sur trois ans et ne concernerait pas les liquidants non assujettis à la CSG. D’autre part, la partie patronale maintient sa position consistant à exonérer les entreprises de toute participation aux nécessaires efforts pour garantir la pérennité des régimes.