Agirc et Arrco : Le patronat doit revoir sa copie

Publié le 29/05/2015

La quatrième séance de négociation sur les retraites complémentaires des salariés du privé (Arrco et Agirc) n’aura pas permis d’avancer. Le patronat s’est engagé à proposer un nouveau texte pour la séance du 22 juin. La CFDT appelle à la responsabilité.

Ce durcissement de la position patronale a pour objectif affiché et assumé de fortement dissuader les salariés à prendre leur retraite avant 65 ans même s’ils remplissent les conditions pour faire valoir leur droit à la retraite. Sachant que le problème du maintien dans l’emploi des séniors (cf. taux de chômage élevé et difficulté pour retrouver un emploi) est toujours d’actualité, cela viendrait encore pénaliser les plus fragilises. 
En savoir plus, rendez-vous sur le site confédéral dont cette vidéo est issue.