[VIDÉO] L’enseignement privé sous contrat n’est pas un enseignement « low cost »

Publié le 22/11/2018

Après avoir fêté ses 80 ans mercredi 21 novembre, la Fep-CFDT tenait son Bureau fédéral les jeudi 22 et vendredi 23. A cette occasion, une délégation d’une quarantaine de personnes s’est rendue aux ministères de l’Éducation nationale (Men) et de l’Agriculture et de l’Alimentation (Maa) pour faire part de la colère des maîtres des établissements privés sous contrat, agents de droit public. Les premières signatures d’une pétition intitulée « Recherche enseignant » leur a été remise.

En effet, l’enseignement privé sous contrat n’est pas ce petit coin de paradis que certains responsables politiques citent parfois en exemple. Si les fonctionnaires de l’Education nationale et de l’enseignement agricole ne se sentent pas toujours écoutés, les agents de droit public, dans l’enseignement privé, sont souvent superbement ignorés. Les deux ministères ont finalement répondu favorablement à notre demande d’audience. Nous n’avons pas manqué de leur rappeler nos principales revendications.