La résolution de la Fep-CFDT votée au Congrès de Bayonne

Publié le 20/02/2015 à 17H55
Dans un monde en mutation dans lequel le syndicalisme doit s’adapter, la Fep affirme qu’il faut défendre le projet de bâtir une société plus juste dans laquelle chacun, sans distinction aucune, trouve sa place et vive dignement. Agir pour une juste répartition des richesses et la sauvegarde de l’environnement s’impose. Au sein de la Confédération et en lien avec les organisations syndicales européennes et mondiales, le syndicalisme, lieu de contre-pouvoir, est un outil essentiel de réflexion et d’action pour y parvenir. A tous les niveaux, la réflexion politique doit retrouver toute sa place.

 resol (1)

La Fep est attachée aux valeurs de justice, d’égalité, de démocratie, d’humanisme, d’émancipation, de solidarité, de liberté individuelle. La tient tout particulièrement à la liberté de conscience, de laïcité comme chance d’un «vivre ensemble», d’une ouverture à tous et de mixité sociale, d’indépendance vis-à-vis de tout pouvoir qu’il soit institutionnel, financier ou politique. Les salariés qui adhèrent aux syndicats de la Fep marquent leur adhésion à toutes ces valeurs.
Le système éducatif et de formation doit prendre toute sa part dans la réduction des inégalités sociales.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS