Décès de Michel Villeminot, ancien secrétaire général de la Fep-CFDT

Publié le 02/09/2021

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Michel Villeminot (dimanche 29 août). Secrétaire général de la Fep de 1982 à 1986, actif et engagé tout au long de son parcours de militant, il avait été l’un des principaux organisateurs du congrès de Dijon en 1977, où il fut élu au Bureau fédéral. Déjà, il avait acquis une grande compétence sur les questions sociales (retraites et prévoyance, droit syndical…), ce qui faisait de Michel une personne incontournable auprès des équipes militantes.

Mais il ne se cantonna pas aux affaires « techniques » et fut un fin politique. Après le congrès d'Arras en 1980, où Marc Vincent devint président et Guy Champain secrétaire général, il prit une large part à la constitution d'une nouvelle majorité fédérale. En 1982, devenu secrétaire général, il réussit avec Pierre Branchereau (ancien SG) à donner un nouvel élan à la Fep et à recréer des syndicats là où ceux-ci avaient disparu. Au congrès extraordinaire de Rezé, il parvint avec Edmond Maire à réorienter la politique fédérale avec l’aide d’une équipe renouvelée qui décida de nouvelles perspectives stratégiques et revendicatives. Il demeura secrétaire général jusqu'au congrès de Besançon (1986). C'est Jacques André qui lui succéda, alors que Paul Giraud devenait président.

La Fédération Fep-CFDT adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches. Elle sait que Michel, militant infatigable, a largement contribué à conduire la Fep sur la voie qui est la sienne aujourd’hui.