Audience de la Fep-CFDT au Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche

Publié le 04/12/2012 à 14H15
La Fep, organisation syndicale majoritaire de l'enseignement agricole privé (57% aux élections CCM) a été reçue à la rentrée au Maap. Un nouveau ministre, un nouveau cabinet, de nouveaux responsables à la DGER (Direction Générale de l'enseignement et de la recherche) et au secrétariat général ...y aura-t-il du nouveau cette année pour l'enseignement agricole privé mis à mal ?

 

Au cours de l’audience du 11 septembre 2009, la délégation de la Fep-CFDT a fait entendre ses revendications et réaffirmé ses attentes.

La Fep a fait part de :

  • son inquiétude concernant le déficit de plus de 10 % en DGH (dotation globale horaire), 
  • son exigence quant à la transformation de la moitié des deux cent soixante postes HSA (heures supplémentaires années) en vrai contrats,
  • sa vigilance  quant aux  réformes des Bac pro et des BTSA,
  • sa volonté de faire appliquer les textes publiés par le Ministère (pas toujours respectés par l’administration),
  • sa revendication pour la création de « passerelles » concernant les enseignants du Maap qui souhaitent postuler à l’Education Nationale, notamment en cas de perte d’emploi.
  • son étonnement de ne pas avoir été conviée aux Assises de l’éducation.

L’administration connaît bien les revendications de la Fep mais aussi sa capacité de mobilisation  alors gageons qu'elle donnera suite à ces revendications.